Menu

Portrait d’artiste : Patrice Rat

Portrait d’artiste : Patrice Rat

C’est dans les bois et autour des étangs que Patrice Rat a grandi. Sur les bords de Loire aussi, puisqu’il est originaire de la région de Blois. Les pieds dans la nature, proche des animaux, il a crapahuté partout pour les observer, et peut-être aussi pour les attraper. Les mouettes rieuses, les sternes qui nichent sur les points de sable, les gravelots, les hérons… sont ses amis, son environnement d’enfant de la campagne.

Et l’école dans tout ça ? Bref, il a grandi et, plus tard, a exercé de nombreux boulots pour vivre. Arrivé à Vendôme, en 1976, Patrice se lance dans la taxidermie, c’est-à-dire la naturalisation des animaux. Et il a de nombreux clients qui, à l’époque, lui apportent renards, lapins ou autres oiseaux et têtes de cervidés à empailler pour décorer leur salle à manger. Il les recompose mais il les dessine aussi, comme il a toujours fait. Il adore ça. Cette activité a duré de 1982 à 1994, une belle expérience.
Après cela, il a pris l’option purement artistique pour traiter ses sujets.

«Je me souviens de mon premier dessin, j’avais 5 ou 6 ans. C’était celui d’un rouge-gorge et d’un bouvreuil» dit-il, amusé.

A l’âge de 16 ans, il dessine toujours et travaille à l’aquarelle. Comme aujourd’hui. Connaissant bien les animaux pour leur avoir si souvent caressé les poils, les plumes, manipulé les pattes, la tête ou le corps, il maîtrise leur morphologie, sur le bout des doigts. En donnant des cours, à Fréteval ou à Villerable, aux enfants comme aux adultes, il transmet son expérience et sa passion. La base des compositions, des attitudes, des regards, des mouvements retranscrits avec un crayon ou un pinceau, cela s’apprend. En 2009, Patrice a édité un album, en collaboration avec Sylvie Foisset pour le texte, « Trésors cachés au fil du Loir», avec une belle préface de Claude Leymarios. Cet album traite du patrimoine architectural rencontré en suivant la rivière, avec de très belles aquarelles de faune et de flore.

En 2011, il récidive, avec un second album, «Trésors cachés au cœur de Vendôme», un support original et de toute beauté pour découvrir la ville. Celui-ci a été préfacé par Jean-Claude Pasquier. On peut trouver ces ouvrages à l’Office du Tourisme de Vendôme.

Et puis, il expose, chaque fois qu’il en a l’occasion, sur les différents salons artistiques, de la région ou d’ailleurs. On le retrouvera sur les prochains marchés artisanaux de Noël. Il est aussi à Paris, en galerie, ou encore à Verdun dernièrement, associé à Bernard Lerique, Président de l’Académie Européenne des Arts.

Un troisième volume est en préparation, orienté maisons de vignes et vignobles de la région vendômoise. Toujours joliment agrémenté d’aquarelles et de dessins de patrimoine, de faune et de flore.


À lire également

«Femme à Cuba» – Mercredi 9 mars – Vendôme

Comme ce fut déjà le cas l’an passé, le Comité 41 de Cuba Coopération a choisi d’organiser une nouvelle rencontre culturelle pour évoquer la vie, la place et le rôle des femmes à Cuba, (...)

Les bronzes de Martin Salazar chez Laurent Potier

Martin Salazar expose des bronzes au sein de la boutique de joaillerie de Laurent Potier jusqu'à la fin mai. Martin Salazar (né en 1964) étudie les beaux-arts à la Faculté d’art de (...)

Piqûre de Rappel #2

Appel d’air organise la seconde édition de Piqûre de Rappel, son événement « entre-deux festivals », qu’elle sédentarise dans le parc de la Ferme de Gorgeat. Un nouveau rendez-vous (...)

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X