Menu

Marie-Amélie Le Fur, fan d’Olympe : deux femmes de caractère !

Marie-Amélie Le Fur, fan d’Olympe : deux femmes de caractère !

Invitée aux vœux du Conseil départemental, la matrice de la «vraie» statue d’Olympe de Gouges, installée, elle, et ce définitivement, à l’Assemblée nationale, signée par les sculpteurs Jeanne Spehar et Fabrice Gloux, de Fortan, a permis à bon nombre des quelque 800 invités du président Maurice Leroy, et de son team départemental, d’avoir une idée du travail des deux artistes de Loir-et-Cher.

  • Marie-Amélie Le Fur, la super-médaillée olympique de Rio en handisports, a apprécié l’œuvre et a longuement discuté avec Fabrice Gloux. Sûrement séduite par son histoire et ce prénom d’Olympe qui fut, en son temps, la première championne des droits des femme. Marie-Amélie a apprécié qu’il y ait bon nombre de domaines dans lesquels les femmes savaient se battre et entrer dans l’Histoire, au fil des siècles. Hier comme aujourd’hui.

Richard MULSANS

Pour retrouver nos différents articles sur la statue d’Olympe de Gouges :
De Fortan à l’Assemblée nationale La «folle» histoire d’Olympe, Fabrice et Jeanne
Olympe de Gouges est entrée à l’Assemblée nationale


À lire également

Fédération de pêche du Loir-et-Cher

Un nouveau parcours pour le début d’année ! Dans son Schéma départemental de développement du loisir pêche, la Fédération de pêche du Loir-et-Cher avait pour objectif d’équilibrer (...)

Séquence avant-première au Musée de Vendôme

Quand le livre devient art à accrocher sur nos murs, «L’imagination est plus importante que le savoir»   «L’écrit devient numérique, immatériel. Un livre est un objet de désir (...)

Nicolas Guillen et le chant de Cuba

Nicolas Guillén (1902-1989) est un grand poète. De cet aréopage d'exception qui compta des artistes grandis de n'entrer pas dans le rang : Lorca, Ruben Dario, Machado, Rafael Alberti, Neruda, (...)

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X
X