Ciel dégagé En ce moment Vendome, France +10°C, Ciel dégagé
Menu

Saint-Valentin, mon amour !

Saint-Valentin, mon amour !

Le célèbre sociologue du couple, Jean-Claude Kaufmann, vient de publier un nouveau livre sur le thème de la fête des amoureux.

Qu’on la fête, qu’on l’exècre ou qu’on la moque, tout le monde connaît la Saint Valentin. Et pourtant, on ignore sa véritable histoire. Qui n’est pas celle, soporifique, que l’on imagine. Elle est agitée, subversive, ponctuée de surprises et de retournements. Voici un livre consacré aux enjeux réels de la Saint-Valentin, qu’il était urgent de découvrir enfin.

Dans cet ouvrage, le célèbre sociologue du couple Jean-Claude Kaufmann nous convie à un véritable tour du monde détaillé de la fameuse «fête des amoureux». Derrière les millions de baisers, de bouquets de roses, de peluches, de chocolats ou de petits cœurs qui décorent les vitrines au milieu du mois de février, se dissimulent des grands enjeux de société et même parfois des batailles idéologiques. Loin de l’idée d’une Saint-Valentin sur laquelle il n’y aurait rien à dire,  au fil de son enquête minutieuse, l’auteur découvre une histoire pleine de rebondissements et de surprises.

Car la Saint-Valentin dit, d’une certaine manière, l’état d’une société et notamment les mutations à venir dans les relations entre les hommes et les femmes, entre le pouvoir,  l’amour et la sexualité. Oui, le commerce s’était bien emparé de la fête, de façon percutante, en moins d’une dizaine d’années au milieu du XIXe siècle aux Etats-Unis. Mais avant, il s’était passé mille autres choses passionnantes. Et très mal connues. Car de la même manière que le ronronnement répétitif de la fête en Europe nous masque qu’elle reste extraordinairement vivante et contradictoire, pleine d’enjeux pour l’avenir, son passé est obscurci par une légende qui tourne désormais en boucle sur Internet. La fête des amoureux aurait été tranquillement célébrée à travers les siècles, avec la bénédiction des autorités, depuis ce bon saint Valentin lui-même, le «patron des amoureux». Nous allons découvrir au contraire la véritable histoire, faite de luttes et d’insurrections contre l’ordre établi. Au nom de l’amour. D’abord rustique, voire un peu brutal. Puis inventant les nouveaux codes de la poésie et du sentiment. C’est cette longue épopée qui continue à se jouer sous nos yeux, tous les 14 février, à travers la planète…

L’auteur : Sociologue français reconnu, Jean-Claude Kaufmann, spécialiste de l’analyse du couple est directeur de recherche au CNRS. Ces thèmes d’enquêtes l’ont amené à traiter, avec son style empreint d’humour, de nombreux sujets de la vie quotidienne qui permettent d’atteindre des mécanismes sociaux mal connus et à portée plus large. Bénéficiant d’une double reconnaissance, universitaire et populaire, il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels : Le sac, un petit monde d’amour, Un lit pour deux, la tendre guerre (JC Lattès) ou Piégée dans son couple (Les Liens qui libèrent).

Saint-Valentin, mon amour ! Ed. Les Liens qui libèrent.
Jean-Claude Kaufmann. Paru le 11 janvier 2017.
Prix public 18€.


À lire également

Le nouveau carnet de séjour est arrivé !

Le guide touristique du Vendômois devient «Le Carnet de séjour - Vendôme & la Vallée du Loir» et depuis son lancement mi-février on peut le trouver dans les offices de tourisme du (...)

«De l’autre côté» de Vince B.

C’est l’histoire de Em, une jeune femme comme toutes les autres… À ceci près qu’elle danse au soleil, enfermée dans un rêve impossible… Que fait Em quand elle ne danse pas ? A-t-elle (...)

«Amies Voix» dans les Collines du Perche

Le réseau de Lecture Publique des Collines du Perche participe au festival de contes Amies Voix. Ce festival est organisé par le Conseil départemental et a pour thème Carrosses et carabosses.  (...)

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X