Menu

Les Restos du cœur entrent en campagne d’hiver

Les Restos du cœur entrent en campagne d’hiver

L’association lance sa campagne hivernale. Pour la 33e année, tous les bénévoles du département sont sur le pont pour préparer, confectionner et distribuer les 800 000 repas annuels aux personnes qui en ont cruellement besoin.

 

Jean-Claude Didion, président départemental depuis deux ans, gère cette impressionnante organisation en prenant garde de n’oublier personne. «On peut se passer pratiquement de tout lorsqu’on est dans la misère, mais pas de manger. Chaque personne qui pousse la porte des Restos du cœur,est certaine d’avoir au minimum un repas et une écoute» déclare le Président. Dans le pays Vendômois, les chiffres 2016/2017 sont en augmentation.

 

Trois centres se partagent le territoire :
– Vendôme, avec 534 personnes accueillies en campagne d’hiver et 249 en campagne d’été,
– Montoire-sur-le Loir, avec 212 en hiver et 86 en été,
– Mondoubleau recevant 80personnes en hiver et 51 en été.

 

Le samedi 16 décembre, tous recevront un colis de noël. «Les chiffres augmentent d’année en année. Nous avons de plus en plus besoin de bénévoles pour nous aider occasionnellement et de bénévoles qui se responsabilisent sur des tâches très précises comme des chauffeurs ou des manutentionnaires. On a aussi besoin d’argent. Il nous faut trouver 100 000 euros de plus pour 2018. Nous devons nous agrandir pour accueillir tout le monde», martèle le militant qui y consacre et son temps et son énergie.

 

Les projets, au profit de l’association, ne manquent pas. En janvier, un concert à l’Espace Quinière de Blois, avec deux grandes chorales dirigées par Stanya Ferrand, est organisé pour récolter des fonds au profit de l’association. Il en est de même pour trois autres grands concerts à Romorantin, Blois et Vendôme avec cette fois-ci six chorales engagées dans ce magnifique challenge.

 

Un repas revient à 1 euro mais en comptant les bénévoles, la logistique, le prix réel et les locations il coûte 5 euros. Ce sont cinq repas individuels par semaine qui sont servis. Ils sont composés de viandes, poissons, œufs et plats cuisinés, accompagnés de légumes frais ou en conserve, de pâtes, riz ou semoule sans oublier les produits laitiers et les fruits. Des produits complémentaires sont destinés à la préparation des repas comme l’huile, le café, le sucre ainsi que des produits d’hygiène indispensables. La distribution est faite en fonction de la composition des familles. Les bébés ont aussi leurs produits dédiés. «Chacun peut nous aider à la hauteur de ses moyens avec un don de temps ou d’argent. Nous assurons 40% de l’aide alimentaire en France. Nous participons à la réinsertion des personnes éloignées de l’emploi. Nous en appelons à toutes les bonnes volontés» conclut cet homme préoccupé comme tous les bénévoles d’aider son prochain.

 

 

 

Les Restos Du Coeur :

BLOIS, 80 rue Bertrand Duguesclin, 02 54 45 12 53
ad41.siege@restosducoeur.org.
Site : ad41.restosducoeur.org.
MONDOUBLEAU : Rue Jules l’Homme. 02 54 82 23 39
ad41.mondoubleau@restosducoeur.org
VENDÔME : 22, avenue Georges Clemenceau.
02 54 77 94 09 (Mardi matin et vendredi après-midi).
ad41.vendome@restosducoeur.org
MONTOIRE : 3, rue de Sully. 02 54 85 35 31
ad41.montoire@restosducoeur.org

 

Lire aussi Des jouets pour les Restos de Vendôme et aussi Le beau Noël d’Enedis aux Restos du coeur.


À lire également

Ça roule chez GGLC Peugeot Vendôme !

Après des travaux de restauration, GGLC Peugeot Vendôme vient de changer de look, et David Sassiat en a pris le volant depuis juillet. Vendômois d’origine, il était venu se former en 2013 aux (...)

Pierre Fauchon, ancien sénateur, avait soutenu tous les maires de France, et sauvé Arville.

Très connu dans son département d’adoption, le Loir-et-Cher, Pierre Fauchon, ancien sénateur, disparu récemment, le 25 juillet, au lendemain de ses 87 ans (né à Avranches, dans La Manche, le (...)

La vigne aux couleurs du jardin

La pente des Coutis, devant le Minotaure, a revêtu cette année les couleurs de la vigne et particulièrement du pineau d’Aunis. L’occasion lors de son inauguration de faire un rappel sur cette (...)

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X
X